Le 32 RESTO: restaurant à Asilah

L’Approche

Chef Mjido ou une Cuisine qui se partage – De la Mer à L’Assiette

Comme un terrain de jeu de ses créations culinaires, LE 32 RESTO aime le goût du risque.

Dans L’assiette comme sur les murs, la salle offre un espace épuré et apaisant pour une expérience honnête. Eau de mer, Ardoise, Laiton ici les matières naturelles s’expriment en simplicité. Sur reflets d’écailles, le couteau à huîtres invite les convives à admirer le travail d’une brigade : Profiter du spectacle donné par des hommes passionnés.

logo-vertic-asilah32
Asilah32-accueil-restaurant (1)
chef-asilah32

Biographie du Chef

Chef Mjido vient au monde à Casablanca à l’heure où la gastronomie marocaine, en plein essor, recherche ses ambassadeurs.

Il s’expatrie tout d’abord à bord de croisières de luxe, part faire ses armes et par la même occasion le tour du monde. Après un détour par la French Riviera à Monte Carlo, c’est en 2008 qu’il met son expérience acquise au profit des cuisines internationales d’Alain Ducasse au Qatar. Riche d’une perspective nouvelle qui retiens l’attention du Chef Romain Meder, il se lance ensuite à la conquête du continent africain, notamment dans le Golfe de Guinée où il fédère ses brigades pour de grands groupes internationaux.

Après avoir si bien représenté le Maroc à l’étranger, c’est le retour aux sources d’un chef qui a côtoyé les étoiles, accompagné par le murmure de l’eau et les homards d’Asilah. Chef Mjido a mouillé l’ancre au Nord Maroc afin de reprendre les cuisines de L’ASILAH 32 APPART HOTEL.

3 Questions 3 Réponses 1 Chef

A qui s’adresse votre cuisine ?

A tous (rire). Je considère ma cuisine comme une étape savoureuse sur la côte atlantique entre Tanger et Rabat.

Comment avez-vous trouvé la signature de votre cuisine au 32 RESTO ?

La cuisine du 32 RESTO est rendue riche grâce à la mise en avant des produits de la mer disponibles en abondance dans nos régions. Je pense en particulier à nos plateaux de fruits de mer. Produits phares de notre carte saisonnière.

Comment transmettre votre savoir-faire aux jeunes chefs marocains ?

Le travail dure paie toujours, j’aime à être derrière les fourneaux tout le temps et leur tenir la main.